Les Lucioles
Production de Spectacles

27 rue Clavel - 75019 Paris
Tél : +33 (0)6 43 38 43 36
E-mail : contact@leslucioles.paris

Contactez-nous   -   Espace Pro

Julie Zenatti

Photos

Vidéos

Julie Zenatti de mon vrai nom, née le 5 février 1981 à Ajaccio, Montréal, Paris.
Et bien oui à Paris, mais je suis plutôt sympa pour une parisienne ! J’ai été une écolière modèle jusqu’à ma rencontre avec Luc Plamandon. On va la faire courte… nous sommes fin 1997 J’ai 16 ans, je deviens Fleur de Lys dans Notre dame de Paris, nous sommes en pleine Coupe de Monde, on gagne et quelques émissions de Michel Drucker et Taratata plus tard, je fête ma majorité au Palais des Congrès aux cotés de Patrick Fiori, Garou, Hélène Segara et tous les autres.

L’an 2000… ouf on l’a passé ! Premier album, premiers mots sur « Si j’m’en sors » et dans les toilettes de chez mes parents un joli disque de Platine.

L’essai d’auteur se transforme au coté de mon compère Patrick Fiori avec « Dans les yeux d’un autre ». Un an plus tard je bouge pour la première fois mon corps sur la scène de l’Européen. C’est la folie ! Je veux faire chanteuse dans la vie c’est une certitude !

2oo3, j’embarque non pas sur la route 66 mais sur la route de la Caroline du Nord pour tourner le clip de « je voudrais que tu me consoles », 1er single de mon troisième album « Comme vous ».

Les 300 000 albums de « Comme vous » me font parcourir tout le boulevard de Clichy ... le Trianon, la Cigale puis j’empreinte la rue de Clichy pour finir mon périple au Casino de Paris. Trois ans de folie artistique qui finissent par me ramener dans mon quartier d’enfance, le XVIIIème, où je ne vis plus en couple mais en tribu… la vie suit son cours.

Nous sommes en juillet 2006, j’ouvre la boîte de Pandore accompagnée d' MC Solaar, Akhénaton et bien d’autres pour devenir une « Princesse » aux Louboutins, déchue, qui arpente la France durant le Pandora Tour pour finir à l’Olympia. Album de potes, album aux sons de mon adolescence…. Je kiffe !

Entre temps je gratte des mots pour Grégory Lemarchal, Chimène Badi… et je roule ma bosse, comme à pu le faire mon pote Quasimodo, jusqu’à New York pour revêtir un costume de Diva.

Pari à moitié réussi, un beau cinquième album (pourtant le 5 est mon chiffre porte bonheur), probablement le plus beau mais un peu trop conceptuel pour être « comme vous » un joli souvenir me revient : « Appelez moi Maria » en live chez Michel Drucker... Quel plaisir de m'avoir laissé chanter un titre qui fait presque 5 minutes... Merci encore Michel!

Avec cet album, j’ai pu sillonner des salles aussi grandes que le Kremlin à Moscou mais aussi plus petites comme le Théâtre de Vernon.

Mon cercle d’amis se rétrécit… les vrais restent, de belles rencontres me font dire que de belles amitiés peuvent naître passé 28 ans, je galope dans tous les sens et je rencontre l’homme de ma vie, une petite fille plus tard, je reprends là où je me suis arrêtée avec le sourire.

J’ai déposé robe à plumes, chignon haut et images glacées pour revenir là où tout a commencé : autour d’un piano. A l’époque c’était avec mon père, maintenant c’est avec Mehdi. Pendant 2 ans nous nous sommes présentés devant vous en toute intimité!

Sorti au printemps 2015, son nouvel album « Blanc » a rencontré un joli succès public et critique. Actuellement en tournée, Julie a rempli l’Européen, puis l’Alhambra...